PDD - Plateforme Développement DurablePDD

Rétrocéder la taxe CO2 à un fonds climat

Grâce à une rétrocession de la taxe carbone prélevée sur les huiles minérales, l’EPFL a récupéré des fonds permettant de financer des mesures en faveur du climat.
Axes
A. Gouvernance
E. Gestion durable
Engagement
2. Ancrage de la durabilité dans l’institution

La taxe sur le CO2 est l’un des principaux instruments dont dispose la Suisse pour réaliser ses objectifs en matière de protection du climat. Il s’agit d’une taxe incitative prélevée depuis le 1er janvier 2008 sur les combustibles fossiles tels que le mazout et le gaz naturel. Ces combustibles sont ainsi renchéris, encourageant une consommation parcimonieuse et un recours accru aux agents énergétiques générant peu ou pas du tout de CO2 (BAFU). Chaque année, environ deux tiers des recettes de la taxe sont redistribués à la population (via les assurances) et aux entreprises, dont les hautes écoles font partie.
L’EPFL a demandé que ce fonds, non affecté jusqu’alors, soit mis à disposition de mesures en faveur du climat et de la durabilité, comme par exemple des investissements dans la mobilité.

Contact à l'EPFL pour conseils sur la démarche:


Plus d’infos sur la taxe CO2 sur le site du BAFU




Partenaires
Contact
HES⁠-⁠SO Rectorat - Dicastère Qualité
Plateforme de développement durable
Rte de Moutier 14
2800 Delémont
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok